L'actualité de l'IDERNE

En novembre 2010, le CAL organisait au Parlement européen une journée de colloque sur le thème « Sciences et croyances : la place de la démarche scientifique en Europe ». Point de départ : le constat d’une pression anti-évolutionniste croissante sur les systèmes éducatifs et institutionnels en Europe (y compris en Belgique) où le créationnisme, sous ses différentes formes, essaie de s’imposer.
Or, remettre en cause le modèle de l’évolution revient à mettre en question la démarche scientifique, basée sur l’observation, l’expérimentation et la modélisation. La tentative des créationnistes - et à travers eux des religions - d’extraire la question de l’origine de l’homme du champ scientifique est une atteinte à la curiosité, au questionnement de la nature et à l’expérimentation.

Quelle santé pour un monde citoyen et solidaire ?

iderneC'est le thème du forum qui se déroulera le 7 mai à la salle du Gymnase, 7 Place Sébastopol, à Lille. Télécharger le document de présentation et le bulletin d'inscription.

3 Phrases moteur des travaux  selon la définition de la santé par l’O.M.S. :

Selon sa constitution, l’O.M.S. a pour objectif d’amener tous les peuples du monde au niveau de santé le plus élevé possible, la santé étant définie dans ce document comme un « état de complet bien-être physique, mental et social et ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

En ce moment même, les responsables politiques européens sont en train de décider à huis clos du sort d'une nouvelle réforme démocratique totalement innovante qui pourrait changer la politique européenne, jusqu'ici dominée par une élite de quelques gouvernements, grandes entreprises et lobbyistes.

L'Initiative Citoyenne Européenne (ICE) oblige la Commission Européenne à agir lorsqu'elle reçoit une demande émanant de plus d'un million de citoyens. C'est une innovation radicale dans la gouvernance européenne, mais elle fait trembler certains responsables politiques. C'est pourquoi ils tentent d'enterrer l'ICE sous une montagne d'obstacles bureaucratiques et de mettre en place des barrières freinant la participation des citoyens.